Qualité, sécurité alimentaire, traçabilité et durabilité. Telles sont nos missions!

Contrôle des exigences

Comment les exigences sont-elles contrôlées ?

Les contrôles sont effectués soit par les autorités, soit par l’acheteur, soit par des organismes de certification indépendants (OCI). Ces derniers délivrent un certificat qui atteste le respect des exigences reprises dans les guides sectoriels ou dans les cahiers des charges privés. Ces contrôles ont lieu au moyen de check-listes qui résument le contenu des guides sectoriels et des cahiers des charges privés.

Pour les autorités et pour les acheteurs, la certification constitue une simplification en matière de contrôle, une garantie que les produits livrés correspondent aux normes définies par le cahier des charges.

Afin d’optimaliser la qualité au sein de la filière végétale et animale, il est important que la certification soit accessible pour chaque agriculteur et par conséquente qu’elle soit simple, faisable, abordable et contrôlable.  C’est pourquoi, la fréquence de contrôle est généralement d’une fois tous les 3 ans. Certains cahiers des charges privés impliquent néanmoins un contrôle annuel lorsqu’il s’agit de secteurs plus sensibles (par ex. Belplume dans le secteur de la volaille).

En ce qui concerne la certification Vegaplan/Codiplan, 10 organismes de certification peuvent réaliser les contrôles. Un programme d'intégrité a été mis en place par Vegaplan, en collaboration avec les autorités, pour assurer la qualité des contrôles réalisés par les organismes de certification.

Un produit certifié peut être identifié par les consommateurs grâce à un label (ex. Flandria). Ce sont des systèmes de certification « business to consumer ».  Cependant, il existe aussi des systèmes de certification qui ne sont pas promus auprès du consommateur, mais qui s’appliquent entre les acheteurs et les producteurs. Ce sont les systèmes « business to business ». C’est le cas des systèmes Vegaplan et Codiplan.